Comment choisir son tampon ?

par | 23 Juin 2023

Le tampon fait partie des protections périodiques les plus populaires. Il est pratique, s’insère facilement et se fait rapidement oublier. Pour autant, tous les tampons ne se valent pas et il est essentiel de prendre certaines précautions, notamment en choisissant un niveau d’absorption adapté à votre flux. Vous avez besoin d’aide pour vous y retrouver dans la jungle des protections périodiques et bien choisir vos tampons ? L’équipe Marguerite & Cie vous aide à y voir plus clair !

tampon bio

La composition, un critère essentiel dans le choix de votre tampon

Le tout premier critère à prendre en compte pour bien choisir son tampon, c’est évidemment sa composition. Sur ce terrain, une distinction s’impose entre  les tampons traditionnels et les tampons certifiés biologiques.

Quelle est la composition des tampons traditionnels ? 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est impossible de connaître avec exactitude la composition des tampons traditionnels. En effet, rien n’oblige les fabricants de protections périodiques conventionnelles à mentionner les composants de leurs produits sur l’emballage. Il n’y a donc pas de réponse toute faite concernant la composition des tampons traditionnels, mais pour en savoir plus, vous pouvez toutefois consulter le rapport de l’ANSES concernant les substances toxiques contenues dans ces protections périodiques. D’autres études ont par ailleurs été menées à ce sujet et ont mis en lumière la présence de glyphosate, de pesticides, de phtalates, d’hydrocarbures, mais aussi de dioxines ou encore de chlore.
Comme vous le constaterez, l’ANSES précise que les quantités de substances chimiques retrouvées dans les tampons classiques ne dépassent pas les seuils sanitaires. Ceci étant, elle « recommande aux fabricants d’améliorer la qualité des matières premières et de réviser certains procédés de fabrication afin d’éliminer ou de réduire au maximum la présence des substances chimiques. ». Cela prouve bien qu’il est possible de faire mieux en la matière !

Quelle est la composition des tampons certifiés biologiques ?

Fort heureusement, les études précitées ne veulent pas dire que la seule option est d’utiliser des tampons qui vous exposent à des substances toxiques ou susceptibles de l’être ! Il existe en effet des alternatives à la fois efficaces et sécurisées : les tampons certifiés biologiques. Comme leur nom l’indique, ils se composent uniquement de coton cultivé et récolté selon les principes de l’agriculture biologique et ne contiennent pas de résidus de produits phytosanitaires. Non blanchies au chlore, ces protections sont également biodégradables. Cerise sur le gâteau : il est possible de retrouver la composition de ces produits sur l’emballage, ce qui est plutôt rassurant quand on veut prendre soin de sa santé menstruelle. Par exemple, les tampons délivrés par les distributeurs Marguerite & Cie contiennent un seul ingrédient, à savoir du coton bio, et c’est tout !

Le niveau d’absorption, une notion à connaître

Comme nous venons de le voir, pour bien choisir son tampon, il est essentiel de prendre en considération sa composition. Mais un autre paramètre vous aidera à sélectionner une protection adaptée : c’est le niveau d’absorption, c’est-à-dire la capacité du tampon à absorber les menstruations.

La capacité d’absorption du tampon doit être adaptée à votre flux menstruel et se décline en quatre niveaux, représentés par des gouttes de sang (entre 1 et 4) : léger, régulier, super et superplus.

Il faut aussi savoir que le flux menstruel n’est pas toujours le même : il varie pendant le cycle. Lors des premiers jours, il est léger ou régulier. Il devient ensuite plus important, puis diminue vers la fin des règles. Marguerite&Cie vous conseille donc d’avoir à disposition plusieurs types de tampons, afin de sélectionner la protection correspondant au flux que vous constatez.

Dans tous les cas, il est vivement recommandé de choisir le niveau d’absorption minimal, dans le but d’éviter le syndrome du choc toxique.

Avec ou sans applicateur : comment bien choisir son tampon ?

L’applicateur est un dispositif en plastique ou en carton permettant d’accompagner l’introduction du tampon dans le vagin. Marguerite&Cie vous recommande cette solution si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait d’insérer votre tampon avec vos doigts. Ceux-ci ne seront pas en contact direct avec le sang (ce qui ne doit pas vous empêcher de vous laver les mains avant et après l’insertion de la protection périodique !).

Cependant, et comme nous l’expliquons dans un article dédié au choix entre tampon avec ou sans applicateur, le plus simple reste de tester les deux options, de façon à déterminer celle qui sera la plus adaptée à vos préférences et à votre mode de vie.

Quel que soit votre choix, posez-vous enfin la question du matériau utilisé pour fabriquer l’applicateur. Les applicateurs de tampons  font en effet partie des déchets les plus retrouvés sur les plages, donc quitte à choisir des tampons biologiques meilleurs pour la santé menstruelle, autant opter pour un applicateur en carton qui ne participe pas à la pollution plastique des océans !

Pour aller plus loin sur le sujet du choix de son tampon :

« Produits d’hygiène féminine : serviettes, tampons et coupes menstruelles » – Ministère de l’économie – 01/02/2022

« Évaluation de la sécurité des produits de protections intimes » – ANSES – 19/07/2018
« Faire avec le flux. Tampons, coupes, complications et implications » – Claire Dutrait – 10/06/2022

 

 

Nos derniers articles